CBD et THC : Quelles sont les différences et similarités ?

Schéma explicatif détaillant les différences entre le CBD et le THC, en particulier en ce qui concerne la légalité et les effets psychoactifs.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous entendons beaucoup parler de CBD, THC, d’huile de chanvre, de cannabidiol, de tisane de fleur, de Pop Corn CBD… c’est à s’y perdre dans le vocabulaire, on vous l’accorde.

Mais que signifient ces acronymes ? Le CBD procure-t-il des effets particuliers ? Quel est le lien entre le CBD et le THC, et surtout, existe-t-il une vraie différence entre les deux ?

Nous faisons le point pour vous, afin de dissiper les doutes et la désinformation (que l’on trouve quelques fois) sur le sujet entre THC et CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol, plus couramment appelé “CBD”, est une substance active que l’on retrouve dans la plante de cannabis sativa L (également appelée “chanvre”). Elle n’a pas d’effets psychotropes et n’est pas considérée comme stupéfiant, mais elle possède des propriétés relaxantes et apaisantes, ainsi qu’une aide au système immunitaire, démontrées par de nombreuses études scientifiques, tant en France qu’à l’étranger. Cela étant, ce cannabinoïde étant encore relativement récent dans notre utilisation, de nombreuses recherches médicales sont encore en cours. Retrouvez notre guide plus détaillé intitulé : “Le CBD c’est quoi ?

Qu’est-ce que le THC ?

Le tétrahydrocannabinol, communément appelé “THC“, est une molécule que l’on retrouve également dans le chanvre. Elle est à l’origine des effets euphorisants procurés par la consommation de cannabis : les fameux effets “planants”. Le THC est, sans surprise, classé comme stupéfiant en France d’après la loi du 31 décembre 1970. Sa culture et sa possession sont donc illégales en France, comme dans de nombreux pays européens. Pour faire plus ample connaissance ce cannabinoïde, n’hésitez pas à consulter notre guide sur la définition du THC.

Quelle est la différence entre THC et le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) et le THC sont donc deux molécules voisines que l’on retrouve ensemble dans le cannabis, mais qui comportent malgré tout de nombreuses différences, notamment en ce qui concerne notre système nerveux, ainsi que sur le potentiel addictogène de ces deux substances.

En termes chimiques, le THC est un principe actif psychotrope : il agit sur le système nerveux de son consommateur, ce qui peut prendre la forme d’effets euphorisants et surtout psychotropes. Il vient se fixer sur les récepteurs du cerveau de type cannabinoïde 1 (CB1), et a également un potentiel addictogène. On donc peut développer une dépendance au THC, à la différence du CBD qui est lui inoffensif pour le système nerveux.

Le THC est, dans certains pays, totalement illégal et considéré comme une drogue, comme en France. Dans d’autres, il est tout à fait légal de consommer du cannabis (et par extension, du THC) ou bien du CBD, ou alors sa consommation peut être soumise à des restrictions (taux de THC inférieur à un certain pourcentage, usage thérapeutique ou médical, etc…).

Aujourd’hui en France, en 2023, l’usage, le commerce et le trafic de THC sont strictement interdits. Le CBD est quant à lui totalement légal.

THC, CBD : lequel fait plâner ?

Si la molécule de THC est capable de se fixer sur les récepteurs cannabinoïdes 1 (récepteurs CB1, comme expliqué ci-dessus) et entraîne alors une sensation d’euphorie, ce n’est pas le cas du CBD : la molécule de cannabidiol n’est chimiquement pas capable de se fixer sur ces mêmes récepteurs.

On peut donc en conclure que non, le CBD ne fait pas planer, et il n’a aucun effet altérant la personnalité du consommateur. Par contre, nous vous invitons à découvrir la gamme plutôt étoffée de potentiels bienfaits du CBD.

Pourquoi le CBD est légal alors que le THC est illégal ?

Le CBD, contrairement à son cousin le THC, n’est pas un psychotrope.

Il n’existe, nous l’avons vu, aucun effet planant, psychotrope, euphorisant ou hallucinatoire dû à l’absorption de CBD. La consommation de CBD est donc bel et bien légale en France, Quelle que soit sa forme : ingestion sous forme d’huile, de tisane, combustion, e-liquide, etc.

En revanche, le THC, lui, est bien un psychotrope, qui est plus est avec un risque accru de dépendance : sa consommation reste illégale en France, ce qui a conduit à l’interdiction du cannabis (commerce, importation, culture et consommation) le 12 juillet 1916.

Est-ce que le CBD contient du THC ?

Et bien, dans une certaine mesure, oui. Mais sa concentration étant si faible (<0,3%) dans les produits commercialisés en France et sur uWeed, qu’il est impossible d’en ressentir les effets.

Il faut garder en tête que THC et CBD sont deux molécules très proches. Il s’agit de deux substances, certes différentes, mais qui peuvent être compliquées à séparer intégralement chimiquement. Mais rassurez-vous ! Comme indiqué, le CBD commercialisé aujourd’hui en France est soumis à une réglementation très stricte concernant sa teneur en THC (<0,3 %). Si vous consommez du CBD originaire de France (ou de l’Union Européenne), il peut être établi avec certitude que vous n’aurez pas le moindre effet indésirable se rapprochant de la consommation de cannabis en tant que drogue ou stupéfiant.

A noter que pour certains produits comme les huiles CBD, il peut exister deux grands types de produits : Broad Spectrum (à spectre large) où l’intégralité du THC est extrait, et Full Spectrum (spectre complet) où quelques résidus de THC (mais toujours < 0,3%) restent afin de favoriser l’effet d’entourage.

Quel est le taux maximum de THC dans le CBD ?

En France, en 2023, un produit à base de CBD peut être légalement mis en vente aux yeux de la loi française si sa teneur en THC ne dépasse pas 0,3% : c’est un seuil qui a été augmenté de 0,1% par rapport à l’ancienne législation (2021).

On considère donc qu’en dessous de ce seuil limite de 0,3% de THC, un produit au CBD ne présente pas de risque délétère, que ce soit en termes de dépendance, d’effets secondaires (si la prise reste mesurée, bien entendu) ou de comportement.

Si la majeure partie des pays Européens suivent cette directive européenne, certains pays comme la Suisse permettent un taux maximal de THC autorisé à 1%. Ce taux reste insignifiant sur les effets du THC ressentis, mais permet d’obtenir des fleurs puissantes, plus concentrées en CBD.

Comment être sûr que le CBD ne contient pas de THC ?

Les produits à base de CBD commercialisés en France peuvent contenir jusqu’à 0,3% de THC.

Maintenant, comment s’assurer que ce seuil n’est pas dépassé ? Plusieurs solutions :

  • Tout d’abord, cela paraît évident, mais lisez la composition du produit : la teneur en THC doit y être indiquée.
  • Ensuite, soyez vigilants quant à l’origine du CBD : si le chanvre (plante de cannabis) que vous achetez provient d’un pays de l’Union Européenne, pas de problème. En revanche, si le produit vient d’un autre pays, méfiance, car la législation concernant le taux autorisé de THC varie d’un pays à l’autre.
  • Enfin, pour les cas extrêmes où vous avez réellement un doute, il existe des tests qui détectent la quantité de THC d’un produit au CBD : soit pour tester le produit en amont, soit grâce à des tests salivaires après consommation.
  • Achetez vos produits de CBD sur des sites de confiance comme uWeed, qui testent 100% de leurs produits en laboratoire indépendant. On ne rigole pas avec la légalité et la qualité.

Où acheter du CBD légal et sans THC ?

En France, il est conseillé de s’approvisionner dans des boutiques ou sur des sites internet spécialisés dans le CBD : l’engouement autour du CBD étant en plein essor depuis quelques années, vous avez sûrement vu fleurir des magasins dans votre ville.

En consultant des sites spécialisés ou en allant en boutique, vous aurez ainsi affaire à des professionnels du CBD qui sauront vous conseiller, vous aiguiller, vous rassurer si nécessaire concernant les effets secondaires (on vous rassure, ils sont bien moins nombreux et bien plus rares que ceux de nombreux médicaments).

Le plus simple reste cependant d’acheter vos produits de CBD directement en ligne comme sur uWeed : résultats des tests laboratoires affichés clairement, choix plus important, et livraison discrète express à votre porte en 24-48h.

Notre conclusion sur THC et CBD

En conclusion, le CBD et le THC sont deux cannabinoïdes très poches, toutes deux composantes d’une seule et même plante : le chanvre (ou cannabis). Les deux molécules sont considérées comme complémentaires, mais seul le THC est considéré comme stupéfiant aux yeux de la loi française : il s’agit d’un psychotrope à haut risque de dépendance, procurant des effets sédatifs et/ou euphorisants, et sa consommation, ainsi que sa vente, sont formellement interdits.
Le CBD, au contraire, n’est pas une drogue et est 100% légal en France aujourd’hui : il est entre autres apprécié pour ses effets apaisants et relaxants, son potentiel dans le domaine du bien-être, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques dans le milieu médical.

Marianne Amouri